Keyword - microsoft

Fil des billets - Fil des commentaires

23janv.

Obama, l'Open Source et Microsoft

On ne peut pas vraiment échapper aux nouvelles concernant l'arrivée récente d'un président hors norme aux États-Unis. Hier, plusieurs articles ont attiré mon attention:

D'abord, celui du blogue de Matt Asay (Cnet) à propos de l'ouverture de la nouvelle administration au logiciel Open Source. L'appel à l'expertise démontre clairement que le nouveau président est conscient au moins de l'avantage du logiciel libre en terme de coût, et sans aucun doute également a-t-il compris (il est juriste de formation) l'ensemble des autres avantages liés aux formats ouverts.

Le président qui s'était démarqué dans sa campagne par l'utilisation d'outils du Web 2.0 pour se faire mousser a également fait modifier le site de la maison blanche pendant son discours. Aussi, le fichier "robots.txt" a changé est devenu ouvert...

On peut donc espérer un changement radical de l'approche gouvernementale américaine (espérons que le vent soufflera également chez nous), et je pense que ce n'est pas un hasard si Microsoft a annoncé hier la mise à pied de 5000 personnes. Ne doit-on pas y voir là un signal à la nouvelle administration?

30déc.

Comprendre le libre par l'image

Vous avez lu mon manifeste mais vous ne voyez toujours pas l'intérêt d'utiliser le logiciel libre dans votre entreprise? Nos amis de chez Framablog on traduit un texte originalement écrit par Richard Dooling et extrait de "Rapture for the Geeks: When AI Outsmarts IQ".

Ce texte ré-écrit la licence CLUF de Microsoft, comme si elle s'appliquait à un livre. Il s'agit d'une bonne occasion de visiter les nombreuses restrictions de cette licence. À vous de décider maintenant, si c'est vraiment ce que vous voulez pour votre informatique...

Le texte original
Le texte traduit en français (Framablog)

05déc.

Microsoft passe sous la barre des 90% de parts de marché

Le cabinet d'études Net Applications a publié les résultats d'une étude qui révèle que Microsoft accuse un recul de ses parts de marché en se retrouvant à 89,62 % des systèmes.

Ça m'a donné envie de partager avec vous une petite vidéo pour illustrer cette situation. ;)